Monthly Archives: juillet 2010

EMILE VERHAEREN (1855-1916) OU  »LA SYNTHESE DES MONDES »

par Daniel Cologne Je ne regrette pas les années passées dans la compagnie livresque de René Guénon et Julius Evola. L’un a concrétisé sa critique principielle de la modernité en « s’installant en Islam ». L’autre a mené, jusqu’à son décès survenu en 1974, un inlassable combat pour « orienter convenablement tous les révoltés contre le monde moderne » […]